L’ordonnance n°2020-341 porte adaptation des règles relatives aux difficultés des entreprises et des exploitations agricoles à l’urgence sanitaire et modifiant certaines dispositions de procédure pénale. Elle est applicable à Wallis et Futuna.

Elle favorise le recours aux procédures préventives et allonge les délais des procédures collectives. En particulier, la durée légale des procédures de conciliation est prolongée de plein droit d’une durée équivalente à celle de la période de l’état d’urgence sanitaire augmentée de trois mois. Les durées légales des plans de sauvegarde et de redressement judiciaires peuvent être prolongées, ainsi que les délais de procédure imposés à l’administrateur ou au mandataire judiciaires, au liquidateur ou au commissaire à l’exécution du plan. Les périodes au cours desquelles sont prises en compte, au titre de l’assurance contre le risque de non-paiement, les créances résultant de ruptures de contrat de travail ou les sommes dues aux salariés, sont allongées.
(cf lien suivant).

Organisme à contacter : Greffe du Tribunal :Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

La CCIMA est associée aux réunions hebdomadaires de la « cellule économique ».
N’hésitez pas à nous communiquer toute remarque ou difficulté de nature économique liée au Covid 19 afin que nous puissions en faire part aux élus et à l’administration :

A Wallis : directeur@ccima.wf
A Futuna : esau.lataiuvea@ccima.wf